Partager l'article

D’une manière générale, le désir et l’amour ont toujours été considérés comme complémentaires.

Le cœur a ses raisons que la raison ignore.

Et qu’en est t’il du corps?

On est constament exposé au sexe. Il est présent dans les films, les séries, les chansons et les pubs même les plus innocentes. Il est donc normal de le ressentir comme un besoin irrépressible.

Dans un couple amoureux, il est courant de se dire que la sexualité est un pilier de leur relation amoureuse. Il ne relève pas seulement du physique mais aussi permet d’établir un lien de confiance et d’intimité.

Il existe pourtant certains qui témoignent aimer sans pour autant ressentir du désir envers son partenaire.

Est-ce possible?

L’attirance émotionnelle n’est pourtant pas dépendante de l’attirance physique. Il est d’autant plus possible de désirer intensément quelqu’un sans pourtant l’aimer que de l’aimer sans pour autant le désirer. Les couples sexuellement actifs vont s’empresser de me dire «Absolument pas». Mais oui, c’ est tout à fait possible.

Il n’existe aucune équation fondamentale qui affirmait amour = désir. L’attirance physique sécrète des hormones comme la testostérone et l’oestrogène ne repose que sur l’attraction sexuelle. Il est souvent confondu avec l’attirance émotionnelle, elle même qui sécrète des hormones comme la dopamine ou la norépinéphrine qui se repose sur l’amour.

La plupart d’entre nous en rencontrant une personne qui éveille nos sens, quand notre cœur s’emballe et qu’on a des papillons dans le ventre ; on pense tout de suite à de l’amour mais cette attirance est purement physique. Ce n’est qu’en découvrant cette personne et en partageant des moments que le lien émotionnel se développe enfin.

Il se peut aussi que c’est en découvrant une personne dont la rencontre nous laissait indifférent que les sentiments amoureux se développent mais sans vraiment le désirer. Le désir est volage et passager il peut se limiter à la fougue d’un baiser ou un coup d’un soir alors que l’amour est plus réconfortant et vulnérable. Il ne s’agit pas non plus d’une simple amitié qui est un lien plus rationnel et stable.

Il ne faut pas confondre attirance physique et attirance du physique. On peut trouver quelqu’un beau sans pour autant avoir envie de lui tout comme on peut ne pas aimer le physique de son partenaire mais l’aimer profondément.

Certains disent aussi que c’est une histoire de phéromones. Cette hypothèse n’a pas été prouvée mais n’a pas toujours été écartée. Après tout, nous sommes des mammifères.

Il faut aussi ecarter cela d’une personne Asexuelle. Cette dernière ne ressent aucun désir sexuel pour son partenaire ou autre. Pour elle le sexe ne fait pas partie integrante de sa vie ou de sa relation et peut bien s’en passer.

On sera donc d’accord pour dire que l’attirance physique fait partie du processus pour tomber amoureux de certains et même un des piliers. C’est même ce qu’on appelle le coup de foudre, la magie du premier regard. Mais il ne faut pas non plus exclure qu’aimer ne se lie pas irrémédiablement à du désir.

Le mieux comme pour tout dans le sexe c’est d’en parler.


Rédigé par Selena Francois !

Corrigé par Bianca Domond !


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.