Partager l'article

À l’origine, le tatouage était un signe d’appartenance à un peuple, à un groupe social particulier.

Au fil des siècles, il est devenu une tendance revêtant une dimension esthétique. Aujourd’hui encore, légion sont ceux qui veulent se démarquer par cette démarche artistique.

Plus qu’un simple symbole, il devient un réel accessoire de mode qui donne un style unique à celui qui le porte. Qu’il soit définitif ou éphémère, on peut dire qu’il ne laisse personne indifférent tant par ses avantages que par ses conséquences.

Le tatouage peut booster la confiance en soi, il permet à celui qui l’utilise de s’exprimer, d’affirmer son identité.

Une étude a révélé qu’il renforce le système immunitaire grâce à l’augmentation des immunoglobulines A. Des niveaux plus élevés de ces anticorps aident le corps à combattre les agents pathogènes et même le rhume ou la grippe…

Le tatouage stimule et renforce également la réponse immunitaire. Lorsque le système immunitaire détecte un envahisseur étranger (l’encre de tatouage) dans le corps, il envoie des anticorps pour les attaquer, c’est pourquoi un gonflement et une rougeur peuvent apparaître.

Au final, le corps accepte l’encre (toutefois il faut retourner faire des retouches). Au cours de cette période, le système immunitaire s’est renforcé grâce à ses efforts pour lutter contre l’encre.

Par contre, un premier tatouage n’a pas le même effet que plusieurs tatouages.

Sur le premier, le concerné est temporairement plus sensible car son système immunitaire est déjà occupé à combattre l’encre de tatouage. Donc pour le premier, il est un peu affaibli mais les suivants (parce qu’on s’arrête rarement à un seul) vont lui booster !

Toutefois il est fastidieux d’aller se faire tatouer uniquement pour cela car le tatouage a aussi ses inconvénients !

Celui-ci n’est pas un simple dessin sur la peau. Il s’agit d’un geste médical qui consiste à introduire des pigments de couleurs dans le derme.

Il peut donc être douloureux, même si la douleur est plus ou moins intense selon les zones. Il peut provoquer des risques infectieux viraux comme l’hépatite B, le VIH ou l’hépatite C.

L’endroit choisi doit être réfléchi : selon votre métier, votre mode de vie il faut pouvoir le dissimuler si besoin (il y a certains endroits qui n’acceptent pas les gens qui ont des tatouages). Et la cerise sur le gâteau c’est qu’il vieillit tout comme la peau et ne peut s’enlever facilement.

Le temps passant, il garde rarement l’éclat de ses premières années. Son coté éternel n’est pas en adéquation avec l’être humain qui ne l’est pas donc si c’est raté c’est à vie. Il n’existe que de rares méthodes pour l’enlever par exemple le laser et la chirurgie, qui ne sont pas à bon marché bien entendu.

La décision de se faire tatouer peut être très importante et doit être mûrement réfléchie.

Que ce soit pour obtenir quelque chose de personnel ou de significatif pour vous, pour défier les normes culturelles, les attentes de la famille ou repousser les limites dans les cadres professionnels, pour couvrir vos imperfections ou tout simplement parce que vous aimez l’apparence, avant de décider d’aller vous faire tatouer, pensez avant tout aux avantages et inconvénients d’un tatouage.


Rédigé par Naïka Dallemand !


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.