Partager l'article

Suspension définitive de l’achat de twitter par le multimilliardaire Elon Musk en accusant le réseau d’avoir violé ses obligations contractuelles en leur fournissant des informations trompeuses sur le nombre de faux compte.

Depuis le 25 avril 2022, twitter a accepté l’offre faite par le multimilliardaire Elon Musk qui était d’acheter chaque action de l’entreprise a un prix de 52 $ soit 44 milliards de dollars, ce qui ferait de lui le propriétaire de cette entreprise.

Dans les clauses d’achat, les avocats du directeur de SpaceX et de Tesla stipulaient clairement que la transaction se fera si le nombre de faux compte et de spam était inférieur à 5%. À la suite de suspicion de non-respect de cette clause, une première suspension a été faite le 13 mai 2022.

Le 8 juillet 2022, le gendarme de la bourse américaine a publié une lettre dans laquelle il est écrit clairement que :

“ Twitter n’a pas respecté de multiples clauses de l’accord et semble avoir donné des informations fausses et trompeuses sur lesquels M. Musk s’est basé pour s’engager dans l’accord d’acquisition ”. Cette lettre affirme officiellement la suspension du rachat de twitter par Elon Musk.

L’équipe de l’acheteur affirme que le nombre de faux compte est supérieur à 5% et que cela affectera la viabilité de son activité donc la valeur de la société.

D’autre part, le président du conseil d’administration de Twitter a twitté que le conseil d’administration était déterminé à conclure l’accord au prix et terme convenu.

 

Du sang dans les 2 camps ?

Ce litige se règlera devant un tribunal, une bataille judiciaire se lance donc entre les 2 parties. Cette bataille fera souffrir économiquement les 2 parties.

Cependant, des experts analystes s’interrogent sur cette suspension pour se demander si c’est un prétexte pour renégocier le prix ou retirer l’offre.

Toutefois, l’affaire est à suivre de près et peut-être les preuves apportées au procès nous apportera plus de lumière.


-Rédigé par Kervens Allonce !


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.