Partager l'article

Malgré le climat de peur qui règne dans la capitale, dû à l’insécurité bien installée et la rumeur d’un lion accidentellement en liberté ; les préparatifs pour le concert de Dadju allaient bon train.

Annoncé depuis le 23 avril, cela avait bien entendu fait des heureux. On ne peut cependant négliger la réticence de certains qui estiment que la situation actuelle n’était pas propice à ce genre d’activité. Et vu comment s’est déroulée la soirée, on ne peut que leur donner raison. Bien que d’autre soirées de ce genre se font sans grande perturbation.

Lundi 11 juillet 2022, Dadju est bel et bien en Haïti ; dans le but de se produire au concert du 12. Il est reçu au salon diplomatique par toute une fine équipe, tout va bien. Nous voilà au lendemain dans la soirée, début du concert ; le grand public répond à l’appelle à noter que l’un des organisateurs a annoncé dans un interview accordé à la RTVC, qu’il y avait plus de 1000 billets vendus le j-1 avant le concert.

Le coup d’envoi se fit avec La Dessalinienne. Se suivent ensuite Manito Nation qui a offert une belle prestation ainsi que Roody Roodboy qui ont fait leur boulot comme toujours. D’autres noms sont à retenir  comme celui de Charlin Bato, Dj Bullet et Ted Bounce.

Soudainement, pendant que Ted bounce faisait monter la chaleur un vent de panique a soufflé le public dû au lancement de gaz lacrymogène dans la foule.

Les choses se sont améliorées et le concert a repris pour la plus belle, mais le pire était encore à venir quand de nouveau du gaz lacrymogène fut lancer dans la foule.

Tout le monde fuyait les effets du gaz et  la vidéo postée sur la story Instagram de Sucaïna Marcellus témoigne largement du niveau de panique qui régnait dans la soirée car elle a eu plusieurs contusions et pire encore, les talons qu’elle portait en ont souffert. Heureusement que l’un des ex de Rutshelle était là pour la porter sur son dos et la mettre en lieu sûr…  

Tout ce tumulte a entraîné la suspension du concert, bien avant que le principal intéressé n’ait été sur scène.

On se demande encore qui a pu bien orchestrer cela et dans quel but ? Était-ce du boycottage ? Cependant Dadju a notifié sur sa story Instagram que ce n’est que partie remise ce qui amène à espérer une autre performance de l’artiste en Haïti. Ensuite, l’artiste fut aperçu en train de prendre des photos avec quelque fans qui se sont attardés sur les lieux.

Néanmoins on ne peut s’empêcher de se demander s’il s’agit là d’un simple acte de vandalisme, ou est-ce une forme de protestation qui tient à attirer le regard sur la réalité dans laquelle nous pataugeons depuis trop longtemps ; que certains font semblant de ne pas voir ? Est-ce le sort réservé aux festivités futures, notamment le Sumfest qui nous offrira l’auteur du grand hit « Godly », Omah Lay ?


Rédigé par Kervens ALLONCE et Marc-Lyse E. Cantave !

 

 

Catégories : Actualités et Potins

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.